lundi 20 février 2012

Nouvelles des activités du MELS reliées au programme Sciences humaines


Le MELS : pasde  révision du programme envisagée à court terme
Pour ceux qui souhaitent prendre l’habitude de s’intéresser au programme de Sciences humaines sur le plan provincial, voici quelques nouvelles des activités en cours de réalisation cette année. L’an dernier, comme tous les ans, le Comité-conseil pour ce programme a défini un mandat pour la responsable du Comité des enseignants, à réaliser avec le soutien du fonctionnaire responsable de ce programme. Le mandat planifié à l’origine par le MELS était chargé (voir p. 9 du compte rendu de la réunion du Comité-conseil du 29 avril 2011**). Une conjoncture particulière, liée aux prises de retraite et aux mouvements de personnel, a forcé des réajustements importants. Notamment, le projet d’une enquête sur les difficultés d’intégration aux études collégiales des étudiantes et étudiants en Sciences humaines, sur le plan de la lecture et de l’écriture, risque fort de se voir considérablement amputé, étant donné le peu de ressources que l’on compte y consentir. Le MELS vit également à l’heure des compressions budgétaires… (vieille rengaine et impression de déjà vu…).  Ce projet est encore en gestation et, à terme, si les compressions ne l’envoient pas aux poubelles de l’histoire, le MELS devrait faire appel à quelques professeurs, en provenance de cégeps volontaires, pour participer à sa réalisation. Également, un relevé des mesures exemplaires d’aide à la réussite destinées aux étudiantes et étudiants présentant des difficultés d’apprentissage a été  reporté sine die…

En dehors de cela, un rapport sur la façon dont le programme prend en charge les visées de la formation collégiale est en construction. En 2007, lors des travaux d'actualisation de la formation générale, un groupe, composé de professionnels du Ministère et d'enseignants du collégial, a mené une réflexion pour tenter de discerner la spécificité de la formation à l’ordre collégial. Ces réflexions ont abouti à une vision élargie de l'approche programme. Trois visées de la formation collégiale et cinq compétences communes ont ainsi été définies. Il est prévu que tous les programmes des cégeps devront démontrer que ces visées collégiales sont effectivement prises en charge dans le cadre des cours de la formation spécifique. La réponse à cette commande a fait grincer quelques dents…

Bref,  le travail sur notre programme national s’effectue selon ce que le Comité-conseil estime opportun de réaliser à un moment donné. Il ne semble pas y avoir de révision du programme envisagée à court terme. Cependant, les libellés de plusieurs compétences ont été retravaillés. La compétence associée au cours d’Histoire de la civilisation occidentale a été modifiée de même que les compétences 22N, 22R, 22S et 22U (initiation, approfondissement, application et enrichissement). Vous auriez intérêt, dans votre collège, à vous en inspirer, si vous devez retravailler vos cours. Ces nouveaux libellés restent optionnels, puisqu’ils n’ont pas obtenu la sanction ministérielle, mais nous avons été autorisés à les utiliser. Vous les trouverez dans un des rapports rattachés au compte rendu de la réunion du Comité-Conseil du 29 avril dernier (voir la liste des rapports ci-dessous).  
 
Si vous souhaitez en connaître plus sur les activités du MELS en lien avec le programme Sciences humaines, une collègue du Cégep Gérald-Godin m’a fait parvenir une liste de liens pour consulter différents rapports produits depuis 2008. Cette liste est reproduite ci-dessous. Voici d’abord  un lien pour retracer tous les travaux présentés au Comité-conseil des Sciences humaines au fil des ans :
 
Claire Denis
Responsable du Comité des enseignants pour le programme Sciences humaines.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire