jeudi 15 septembre 2011

La première question au prof Fortin...

Sur le site web de l'Actualité, un petit article intéressant dans lequel Pierre Fortin déboulonne quelques mythes sur le Québec, mythes qui ont la «couenne dure». Le premier mythe nous interpelle directement. Il concerne le système scolaire québécois.

 Depuis quelques années, la droite québécoise s'attaque au système d'éducation québécois - laissant sous-entendre souvent qu'il est inefficace, mal géré, générateur de décrochage scolaire, bref, on l'assène de tous les maux. Ça serait même un des pires au monde!!! Ce discours subjectif et tendancieux amène à proposer des gestes radicaux: abolition des Commissions scolaires, des cégeps (vous souvenez-vous de cette épisode il y a quelques années?), évaluation sévère des profs dans un contexte de chasse aux sorcières, ...

1) Le système d'éducation du Qué­bec est-il l'un des pires au monde ?

Fortin dit: Le Québec est un peu faible dans l'acquisition d'un diplôme secondaire et d'un diplôme universitaire, mais il est très fort au niveau professionnel, collégial et technique. De plus, sur le plan de la qualité, les enquêtes de l'OCDE placent les adolescents du Québec tout près du sommet mondial en mathématiques. Notre secteur secondaire public lui-même est au sommet canadien (avec celui de l'Alberta) en mathématiques.

Devant de tels résultats fort acceptables, pourquoi s'attaquer au système à la tronçonneuse? Le discours de la droite sur l'éducation n'est pas sérieux. Oui, il y a des améliorations à faire dans les réseaux de l'éducation. Mais peut-on agir dans la modération avec un peu de sagesse?

À lire :  

Ça change du discours négatif des «dretteux» sur le Québec qui finit par saper les énergies.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire