jeudi 27 octobre 2011

Concours Salvador Allende

Entre 1970 et 1973, Salvador Allende a été le président du Chili.  Pendant ses trois années au pouvoir, son gouvernement a pris diverses mesures visant à démocratiser la société chilienne, diminuant les inégalités, redistribuant la richesse, stimulant la participation des travailleurs dans leurs lieux de travail, nationalisant une partie très importante des richesses naturelles du pays et rendant l’éducation supérieure de plus en plus accessible.  Le but du président Allende était de former une société socialiste en suivant la voie démocratique, une expérience unique dans l’histoire mondiale; cependant, cette expérience devait tourner court à cause du coup d’état qu’avaient orchestré les militaires et les civils qui s’opposaient à son projet au Chili, et qui avait été directement appuyé par les États-Unis.

Malgré les années écoulées et les changements qui ont eu lieu dans le monde depuis 1973, ceux et celles qui ont connu de près ou qui ont vécu la période d’Allende pensent que les objectifs et les réalisations de son gouvernement jouissent encore d’une grande signification aujourd’hui.  Ils croient que dans un monde fortement marqué par les inégalités et par les ratés du système capitaliste, son projet mérite d’être connu par les nouvelles générations.

C’est ainsi que la Fondation Salvador-Allende-Montréal fut créée à Montréal en 2008.  Il s’agit d’un organisme sans but lucratif consacré à maintenir la mémoire de l’ancien président du Chili et à promouvoir le sens et la portée de sa conception d’un projet de société plus juste.  Elle a été mise sur pied pour aider à récolter les fonds permettant de financer en partie le monument qui a été érigé au Parc Jean-Drapeau de l’île Notre-Dame et inauguré en septembre 2009.  Depuis ce temps, elle organise diverses activités qui correspondent à son mandat.  André Jacob, ancien professeur de travail social à l’UQAM, en est le président.
Cette année, à l’occasion d’une nouvelle commémoration du coup d’état de 1973 au cours duquel Salvador Allende perdit la vie, il y a de cela 38 ans, la Fondation lance une nouvelle initiative, un concours dont voici le sujet :

« Le projet du gouvernement de Salvador Allende au Chili et son actualité aujourd’hui »
Le concours s’adresse à tous les étudiants et étudiantes inscrits dans les Cégeps et les universités du Québec et d’ailleurs au Canada.  Les participants doivent rédiger un essai (de 10 à 15 pages pour les étudiants du niveau collégial, de 15 à 20 pages pour ceux de niveau universitaire, double interligne, Times New Roman 12) portant sur un ou sur plusieurs aspects du sujet proposé.  Un document incluant la définition détaillée du sujet, des pistes d’étude et une bibliographie est disponible sur demande.
Les participants ont jusqu’au 31 mai 2012 pour faire parvenir leur texte aux organisateurs du concours.  Les résultats seront rendus publics en septembre 2012.  Il y aura un premier prix dans chacune des deux catégories (collégial et universitaire); il s’agira d’un billet d’avion pour le Chili afin de permettre aux récipiendaires d’approfondir leur connaissance de la réalité de ce pays.  Il y aura aussi des prix pour les travaux se classant en deuxième et troisième place.  Il est possible que les meilleurs travaux soient publiés.

Pour plus d’information, pour se procurer le document et pour envoyer les travaux de niveau universitaire, s’adresser à José del Pozo, professeur, dép. d’histoire, UQAM, del_pozo.jose@uqam.ca ou josedelpozo@hotmail.com . 

Les participants au niveau collégial peuvent s’informer et envoyer leurs travaux à :

Juan Carlos Aguirre, professeur de sociologie, Collège du Vieux-Montréal,  jaguirre@cvm.qc.ca
Caroline Dawson, professeure, Collège Edouard-Montpetit, caroline.dawson@college-em.qc.ca
Manuel Sepúlveda, professeur, Collège Edouard-Montpetit, manuel.sepulveda@college-em.qc.ca

La Fondation Allende remercie le département de sociologie du collège du Vieux-Montréal, le département de sociologie et d’anthropologie collège Edouard-Montpetit et l’Association des professeurs d’histoire des cégeps du Québec pour leur collaboration à la divulgation de ce concours.


Juan Carlos Aguirre, professeur de sociologie, Collège du Vieux-Montréal, jaguirre@cvm.qc.ca 


Aucun commentaire:

Publier un commentaire