mercredi 13 février 2013

Le questionnaire du Parti conservateur du Canada; un bel exemple de ce qu'il ne faut pas faire.

Pour les professeurs qui enseignent l’Initiation pratique à la méthodologie des sciences humaines (IPMSH), je vous invite à consulter le questionnaire en ligne sur le site du Parti conservateur du Canada (http://www.conservateur.ca/?page_id=2653&lang=fr ). De toute beauté ! Tout ce que ne doit pas faire un étudiant qui bâtit un formulaire de questions, ils l’ont fait!!! Questions biaisées, orientées, imprécises, choix de réponses non exhaustif, jugements de valeur, etc…

Pour vous convaincre d’aller consulter ce questionnaire, je vous mets ici l’eau à la bouche :
  1. Est-ce que vous soutenez notre décision d’abolir le registre des armes d'épaule, inefficace et coûteux ?
  2. Est-ce que vous soutenez notre ordre du jour de lutte contre le crime ?
  3. Est-ce que vous soutenez notre plan permettant le partage du revenu des familles afin de permettre à celles-ci de payer moins d’impôt ?
  4. Est-ce que vous soutenez la taxe sur le carbone tueuse d’emplois de 21 milliards de dollars de Thomas Mulcair ?
  5. Est-ce que vous êtes d’accord avec notre politique étrangère réfléchie consistant à soutenir Israël ?
Oui, évidemment, ce questionnaire du PC n’est qu’un instrument de pointage; il sert à identifier les partisans potentiels et leur comté. D’ailleurs, il n’est pas anonyme… Les permanents du parti se serviront de ce questionnaire pour accroître la liste d’envoi de courriels. On connaît la poutine des partis.

Ce questionnaire n’est pas un instrument scientifique. Mais il en a l’apparence! Et c’est là que ça devient tendancieux. D’ailleurs, je vous invite à consulter la réflexion de Pierre Côté parue récemment au Huffington Québec : http://quebec.huffingtonpost.ca/pierre-cote/la-malhonnetete-intellectuelle_b_2626087.html?utm_hp_ref=politique   Il a raison - ce formulaire de questions a toutes les apparences de la malhonnêteté intellectuelle.

Michel Huot, sociologie, CBA


Aucun commentaire:

Publier un commentaire